Chronique La Fin du vandalisme de Tom Drury

Alexandra Romaniw Librairie L’Atelier (Paris 20e)

Le nouveau livre de Tom Drury, La Fin du vandalisme, publié par les éditions Cambourakis, est une des raretés de cette rentrée ! Un roman atypique et étonnant : du grand roman américain !

Il y a Dan, le shérif du comté de Grouse midwest. Et il y a Louise, Tiny, Mary, Joan, Hans, Howard… (Un nombre incalculable de personnages traversent ce roman – l’auteur en donne la liste à la fin du livre, par ordre d’apparition, comme pour le générique d’un film.) Très rapidement, le lecteur s’installe dans cette histoire, prend possession des lieux et apprend à connaître leurs habitants, avec le regard empli d’humour et de finesse de Tom Drury. L’atmosphère du roman est très agréable car la vie a l’air paisible dans le comté de Grouse, si ce n’est que, parfois, il se passe des choses peu communes : des tracteurs disparaissent, un bébé est retrouvé dans un carton… Le shérif enquête consciencieusement, cherche les perturbateurs, les voleurs, les trouble-fête. Et la vie suit son court. Chacun a sa tâche quotidienne, cherchant une vie meilleure, fuyant ses démons. Tom Drury révèle un sens très particulier du détail qui rend le roman attachant et subtil. On est envoûté par le rythme de la prose, qui nous trotte dans la tête telle une mélodie que l’on fredonne toute la journée, obsédante. Un grand roman américain et un auteur à suivre !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@