Chronique Divine vengeance de Francesco Muzzopappa

NULL

Delphine Chartier Librairie Le Matoulu (Melle)

Avec une écriture simple et rythmée, Francesco Muzzopappa nous ouvre les portes d’une Divine vengeance complètement inattendue et amusante. Un agréable moment à passer avec Léo !

La vie amoureuse de Léo est au beau fixe depuis qu’il a rencontré Andrée, jeune catholique pratiquante. Par amour, il attend bien sagement le mariage pour coucher avec elle et accepte, non sans mal, sa belle-famille. Mais le jour où Léo souhaite concrétiser leur union, il la découvre au lit avec son voisin. Après sept jours à déprimer, Léo reprend sa vie en main et confectionne avec soin son PVEV : Plan Viril Et Vengeur qui revisite à sa manière les dix commandements tant respectés par Andrée. Accompagné par Ivan, son plus fidèle ami et collègue, Léo va mener à bien sa terrible vengeance qui, comme le dit le proverbe, est un plat qui se mange froid. Agrémentés de tableaux uniques et d’enregistrements écrits présentant certaines œuvres du musée où travaille Léo, les chapitres se succèdent rapidement et surprennent sans cesse le lecteur. Pour le captiver, l’auteur ose et ne recule devant rien, quitte à rendre l’histoire encore plus farfelue qu’elle ne l’est déjà, tout en restant dans la limite du « point trop n’en faut ». Les quatre pages d’excuses ajoutées à la fin ne sont là que pour prouver encore une fois que Divine vengeance fait partie de ces livres drôles et déjantés à ne pas manquer !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@