Chronique Crimes de papier de Johanna Sebrien, Jean-Baptiste Bertholom

Par Mélanie Andrieu, Librairie Sauramps-en-Cévennes (Alès)

Bordeaux 1942. Une histoire d’amour clandestine entre Arthur et Isabelle se noue, alors que la police administrative recense les juifs et mène la répression en Gironde. Arthur, qui a fui une rafle, consacrera les années suivantes à savoir ce qui est arrivé à ses parents et à faire condamner les coupables. Maurice Papon était alors secrétaire général de la préfecture de Gironde. Illustré en noir et blanc par Jean-Baptiste B., ce roman graphique retrace la carrière de Papon, ainsi que son procès. Le scénario est signé Johanna Sebrien, qui a rédigé un mémoire en sciences politiques sur le sujet. Le procès renvoie à la question de la responsabilité des intervenants et des donneurs d’ordres. Il constitue en cela un moment décisif de l’Histoire de la France sous l’Occupation et met en lumière l’existence d’une « bureaucratie criminelle ». Cet album constitue un témoignage essentiel et contribue au devoir de mémoire.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@