Jeunesse

Catherine Grive

Bandiya

photo libraire

Chronique de Alexandra Pulliat

Etablissement Scolaire Collège Paul Langevin (Avion)

L’histoire assez particulière de Bandiya s’éclaire de la fantaisie que l’auteure apporte à ce récit. Nous suivons donc sereinement les pas de l’héroïne, personnage attachant et bien campé. En effet, l’histoire de la mère en prison pour vol avec la grand-mère et la tante peut sembler totalement improbable. Or, les sentiments qu’éprouvent entre eux les personnages et qui racontés du point de vue de la jeune fille sont, eux, tout à fait crédibles et justes. Nous suivons, à travers le regard de Bandiya, le destin d’une jeune fille qui, comme tous les autres adolescents, cherche à se construire malgré une famille atypique au passé et au présent honteux. Ses relations avec les adolescents de son âge sont présentées avec justesse et sans emphase. Les rapports entre la jeune fille et les membres de sa famille sont également émouvants et nous découvrons, avec un vrai plaisir de lecteur, comment l’affection entre la mère et la fille, qui prend racine en prison, se développe au fil des pages jusqu’au dénouement. Un livre facile d’accès, intelligent et positif !

NULL
illustration