Chronique Apprendre à parler avec les plantes de Marta Orriols

  • Marta Orriols
  • Traduit du catalan par Éric Reyes Roher
  • Coll. «Cadre vert»
  • Seuil
  • 01/10/2020
  • 19.50 €

Véronique Fouché Librairie Les Cyclades (Saint-Cloud)

Ce livre est nuageux, avec de belles éclaircies, tel un prometteur ciel de printemps. Vous croyez en la vie, l'amour, l'amitié, la famille°? Ce roman est pour vous. Vous n'y croyez pas, lisez-le quand-même !

Ayant le privilège de partager la vie d'un botaniste chevronné, je me suis précipitée sur ce texte au titre verdoyant, espérant pouvoir enfin l'éblouir avec mes nouvelles connaissances végétales. Si les plantes tiennent un rôle certain dans ce très joli roman, je dois avouer que je n'y ai rien appris me permettant d'éblouir ledit botaniste°! J'y ai par contre appris beaucoup de choses sur la nature humaine, nature qui telle les plantes du titre ne se donne que partiellement à voir, les racines nécessaires à leur survie étant invisibles à l'œil et au cœur. Petite mise en bouche, volontairement succincte, car un des charmes de cette lecture est de franchir les étapes avec l'héroïne du roman, Paula. Elle a 42 ans, est médecin en néonatologie et vit en couple avec Mauro, éditeur. Ils n'ont pas d'enfant, par choix. Familiers l'un à l'autre, ils vivent une belle relation, épanouie et enrichissante, croit-elle. Cette relation prend brutalement fin avec la mort accidentelle de Mauro. Cette mort survient juste après que Mauro a « tout déballé » à Paula, lors de ce qui sera leur ultime déjeuner. Laissée seule face aux révélations de Mauro, Paula revoit sa vie passée et future différemment, oscillant entre amertume, regret et gratitude. Le lecteur accompagne Paula pendant une année parsemée de douleur, de douceur, de retrouvailles et de ruptures. Marta Orriols excelle dans l'auscultation de son personnage et de son entourage, comme Paula avec les nourrissons dont elle s'occupe avec un dévouement excessif voire exclusif. L'écriture est incisive, précise, empathique, souvent ironique. On rit, on pleure, on chemine dans cette vie pleine de détours, d'impasses mais aussi de chemins de traverse. Une belle lecture qui donne à penser et nuancer sa vie et ses relations au monde, aux autres et aux plantes !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@