Chronique Hiver de Ali Smith

  • Ali Smith
  • Traduit de l'anglais par Laetitia Devaux
  • Coll. «En lettres d'ancre»
  • Grasset
  • 10/02/2021
  • 320 p., 23 €

Valérie Ohanian Librairie Masséna (Nice)

Après le remarqué Automne, paru judicieusement à l’automne 2019, les éditions Grasset nous dévoilent le deuxième volet du quatuor des saisons d’Ali Smith : Hiver. Cette année, pour Noël, Sophia attend son fils Art et sa fiancée dans sa grande maison en Cornouailles. Les relations entre mère et fils s'étant distendues, Sophia n’a jamais rencontré Charlotte qui rompt quelques jours avant les fêtes. Art décide alors de faire passer une inconnue pour sa fiancée. L’auteur joue avec les codes du roman anglais pour nous faire entrer dans une famille que tout oppose, où les convictions sont divergentes. Peu à peu les souvenirs des Noëls passés, le temps de l’enfance permettent de gommer les dissensions et nous amènent vers une paix retrouvée. Ali Smith continue de décrypter la société dans laquelle on vit, de façon fine et décalée. Sans oublier l’écriture poétique et drôle, rendue par la traduction de Laetitia Devaux, qui donne à cet Hiver un charme fou !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@