Chronique Toxique de Niko Tackian

Pascale Poisson Boulgakoff Librairie Petites histoires entres amis (Chennevières-sur-Marne)

Après La Nuit n’est jamais complète (Scrineo), Niko Tackian quitte un ancien village minier situé le long de la Route 33 aux États-Unis et une atmosphère mystérieuse, pour Paris et la « Crime » du 36 quai des Orfèvres, au lendemain des attentats du 13 novembre 2015. La directrice d’une école maternelle de Fontenay-sous-Bois est retrouvée étranglée dans son bureau. L’affaire est confiée au commandant Tomar Khan, chef de groupe de la section 3. Mais l’affaire ne sera pas pliée en vingt-quatre heures, comme tout le monde le pensait d’abord. Des chapitres assez courts et un style percutant donnent un rythme soutenu à l’intrigue, mais c’est dans la profondeur psychologique de ces personnages que Niko Tackian excelle. En commençant par notre héros, violent et fragile, dur et tendre, hanté par ses démons et habité par l’amour des siens, jusqu’à l’analyse de personnalités toxiques, vrai sujet du roman. C’est le côté noir des personnages qui s’affiche avant de percevoir l’humain et l’espoir. Brillant.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@