Chronique Sois sage, c'est la guerre de Alain Corbin

JOËLLE LESAUVAGE, Librairie Ryst, Cherbourg-Octeville

Alain Corbin avait 3 ans en 1939. « Sois sage, c'est la guerre », est l’injonction que lui lance son père au moment où éclate le second conflit mondial. Cette phrase fait partie de ses premiers souvenirs, tout comme son départ de Lonlay-l'Abbaye, dans l'Orne, afin de rejoindre le Boucau, dans les Landes, qui « constitue le premier évènement de [sa] vie consciente ». Le petit garçon traversera la guerre plus qu'il ne la subira… jusqu’à ces jours de l'été 1944, lorsque la douceur de l'enfance fut engloutie par la peur qu’il ressentit en entendant les combats tout proches. L’historien Alain Corbin s’est spécialisé dans l’étude des sens et du sensible. La Douceur de l'ombre, Les Filles de noces, Le miasme et la jonquille, Le Territoire du vide ou Les cloches de la terre se présentent comme autant d'explorations de ces mondes sensibles auxquels il consacre ses recherches. Chez Alain Corbin tout fait sens, tandis que rigueur et méticulosité vont de pair avec délicatesse, finesse et élégance. Point de héros, mais ce quotidien qu’il sonde sans relâche afin de nous rendre intelligibles les faces cachées de nos sociétés.

Ses souvenirs d'enfance sont restitués avec une incroyable précision, jusque dans leurs émotions intimes et leurs mystères.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@