Chronique Motorman de David Ohle

  • David Ohle
  • Traduit de l’anglais (États-Unis) par Nicolas Richard
  • Cambourakis
  • 14/09/2011
  • 160 p., 18 €

BERTHELOT CAROLINE, Librairie LA FEMME RENARD, Montauban

Publié pour la première fois en 1972, Motorman est un livre culte aux États-Unis et a marqué de nombreux écrivains américains. En France, on le découvre aujourd’hui grâce aux éditions Cambourakis. Dans un monde étrange et parfaitement exotique où brillent plusieurs soleils et plusieurs lunes, Moldenke, le héros, est apparemment détenu en raison du meurtre de deux « engelés », et ne cesse, du fond de son cachot, de recevoir les coups de fils menaçants d’un mystérieux Bunce. Puis un beau jour, il décide de mettre les bouts et de rejoindre un intrigant docteur, auteur de l’opération qui a permis autrefois de lui greffer les quatre cœurs qui battent dans sa poitrine. Commence alors pour Moldenke une quête éperdue peuplée de rencontres apocalyptique et de va-et-vient entre passé et présent. C’est captivant ! L’imaginaire poétique et largement déjanté dont ce texte est tout entier enveloppé est une bénédiction ! Quelque part entre Boris Vian et Philip K. Dick, David Ohle, qui fut l’assistant de Burroughs, nous offre une perle rare.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@