Chronique Les Mystères du Far West, t. 1 de Caroline Lawrence

Alexia Sevoz Librairie Charlemagne (La Seyne-sur-mer)

Avec le premier tome des Mystères du Far West, Caroline Lawrence nous emmène sur les traces de son jeune héros dans un paysage de western. On la suit avec enthousiasme !

En 1862 à Virginia City, petite ville du fin fond du Nevada, P. K. Pinkerton, un jeune Indien de 12 ans, se retrouve – après le meurtre de ses parents adoptifs – en possession d’un drôle d’héritage, et notamment d’une mystérieuse lettre. Commence alors une course-poursuite faite de rebondissements incessants. P. K. doit affronter un florilège de personnages hauts en couleur. En qui avoir confiance ? Comment trouver de l’aide pour échapper aux trois desperados qui convoitent le trésor qu’il détient ? Tout en le pourchassant, Walt-les-Copeaux et sa bande donnent au jeune héros l’occasion de multiplier les rencontres épiques, avec Ping, jeune Chinois issu de l’immigration, le journaliste Sam, ou Belle Done, jolie dame opiomane. Les aventures de P. K. Pinkerton sont jalonnées de déboires et de victoires, d’expériences et d’apprentissages, d’atmosphères de saloons, du parfum de la poudre, de poussière du désert et de bonnes odeurs de pâtisseries offertes par des âmes charitables. Le personnage, qui est aussi le narrateur, est un jeune héros naïf et maladroit auquel on s’attache spontanément. Le roman de Caroline Lawrence est un océan de fraîcheur… dans un décor de désert américain.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@