Chronique Les Garçons de l’été de Rebecca Lighieri

Laura Vitali Librairie Fontaine Villiers (Paris 17e)

Il s’agit du premier roman de la Française Rebecca Lighieri. Elle a en réalité écrit une dizaine d’ouvrages sous le nom d’Emmanuelle Bayamack-Tam. Zachée et Thadée : deux frères très différents que leur passion pour le surf transcende. Ils sont constamment emplis de ce besoin de se mesurer aux plus belles vagues, aux spots les plus difficiles. Mais le drame va frapper sous la forme d’un requin. De la jambe de Thadée, il ne reste que des lambeaux de peau. Ce terrible événement signera la fin du bonheur pour une famille entière et révèlera le pire chez certains membres à qui tout souriait jusque-là. Outre la grande qualité du roman, les nombreux changements de genres sont pour beaucoup dans le caractère unique de l’ouvrage. On passe de la littérature dite blanche au roman policier, voire au thriller psychologique, avant de basculer dans un flottement où le fantastique règne peut-être. Le lecteur n’a pas de répit et c’est justement ça qui est génial et savoureux. Un grand roman.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@