Chronique Le rouge n'est plus une couleur de Rosie Price

Louise Pleynet Librairie de Paris (Saint-Étienne)

Kate rencontre Max pendant leur première année d'université. Leur amitié est immédiate et fusionnelle. Ils se soutiennent dans les moments difficiles et apprennent l'un de l'autre. Mais tout s'effondre lors d'une soirée arrosée où le cousin de Max entraîne Kate à l'étage et la viole, alors qu'au rez-de-chaussée la fête bat son plein. Pour survivre à ce moment, son esprit quitte son corps et elle fixe le fil rouge cousu dans le col de son agresseur. Pour elle, le rouge ne sera plus jamais une couleur. Kate s'enferme dans le silence et abandonne tous ses projets. Dans ce premier roman, Rosie Price nous guide avec émotion vers le retour à la vie de Kate après ce traumatisme, à travers ses moments de force et de faiblesse, et marque l'importance de la parole dans la reconstruction. Kate avance lentement avec sa peine, sa peur et sa colère, vers l'espoir qu'une vie sans la couleur rouge n'est pas une vie sans couleurs.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@