Chronique Le Détroit du loup de Olivier Truc

ALIX MUTTE, Librairie La Lison, Lille

Des profondeurs de la mer où gît le pétrole que tant d’hommes convoitent, à la surface de la terre où ces mêmes hommes s’affrontent sournoisement, bienvenue au Détroit du Loup, là où l’or noir déteint sur l’âme humaine…

Il est des livres dont on termine la lecture avec un goût amer dans la bouche. C’est le cas du Détroit du Loup. Et pour cause ! Olivier Truc, fort de son activité journalistique, publie un roman policier extrêmement renseigné et on ne peut plus réaliste, qui friserait presque le documentaire anthropologique. Tout commence à Hammerfest, ville située à l’extrême Nord de la Norvège, au début du printemps. Un jeune éleveur de rennes sami trouve la mort lorsque son troupeau traverse le détroit. La police des rennes – incarnée par Klemet et Nina, qui apparaissaient dans le précédent roman de l’auteur, Le Dernier Lapon – est chargée de l’enquête sur ce qui semble n’être qu’un malheureux accident. Mais quand le corps du maire est retrouvé quelques jours plus tard près d’un rocher sacré, l’affaire prend une tout autre ampleur. Nous entrons alors dans l’univers des scaphandriers, ces hommes embauchés pour plonger au péril de leur vie à des profondeurs abyssales et effectuer menues réparations ou repérages pour les magnats du pétrole venus puiser (piller ?) les ressources de la Laponie. Quel peut bien être le lien entre les éleveurs samis et les plongeurs ? Rien. Et tout à la fois. Car face à l’écrasante puissance des pétroliers, face à ces milliards de dollars engagés dans la course au pétrole, les uns perdent leurs terres ancestrales et les autres brisent leurs corps et leurs vies. Au fil des pages, la tension s’accroît autant que les heures s’allongent, nous confrontant à cette fatigue hallucinante, cet état d’énervement épuisé de ceux qui sont tenus éveillés malgré eux. Le dialogue avec les éleveurs samis semble compromis : opprimés depuis des siècles, ils protègeront leurs traditions plus que leurs intérêts, quoi qu’il advienne. La loi du plus fort l’emportera-t-elle ? Justice ou vengeance ?

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@