Chronique La Saison des mangues de Cécile Huguenin

Corinne Dalloz Nouvelle Librairie Polinoise (Poligny)

La Saison des mangues, premier roman de Cécile Huguenin, est un enchantement. Ce pari de la fiction, qui s’inscrit dans le sillage du récit Alzheimer mon amour, précédemment paru chez la même éditrice, et désormais disponible en format poche (Pocket), met en scène trois générations de femmes qui se cherchent et se construisent, de l’Inde à l’Angleterre, en passant par l’Afrique. Trois femmes tiraillées entre tradition et modernité, en quête d’amour et de sens. Le roman s’ouvre sur un petit-déjeuner composé d’œufs et de bacon saupoudrés de curcuma, puis s’achève dans la boutique aux épices de Ramesh. Cécile Huguenin maîtrise parfaitement la construction narrative et nous emporte dans un conte réaliste digne de Divakaruni, auteur de La Maîtresse des épices, écrivain à qui elle rend d’ailleurs hommage. Une romancière est née, qui rend inoubliables non seulement ses trois personnages de femmes, Radhika, Anita et Mira, mais également quelques figures masculines attendrissantes, tels que François, fou de l’Inde, Laurent, qui débarque en Afrique, et le mystérieux Ramesh. Bon voyage au pays des différences et des partages de culture !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@