Chronique La Grande Baleine de Vincent de Oliveira

NULL

Clément Cédolin Librairie Imaginaire (Annecy)

Dans un monde post-apocalyptique où tout est devenu gris à cause des gigantesques chutes de neige du « 30 juin », les restes de l’humanité s’entassent dans les souterrains des grandes villes. Depuis l’Europe de l’Est, Anton cherche à gagner l’Écosse pour apercevoir une dernière fois la grande baleine dans les eaux de la mer du Nord. Après avoir dérobé l’argent du maire de la ville qu’il vient de quitter, il se lance sur les routes désertiques. Mais le chemin sera semé d’embûches : des hommes lui courent après pour récupérer le pactole. En route, il fera la connaissance d’Ivan, qui vient de perdre sa famille et veut grimper une dernière fois au sommet des Alpes pour voir si, au-dessus des nuages de poussière, subsiste encore un bout de ciel bleu. Les deux hommes vont s’allier et s’entraider, quitte à tuer pour s’en sortir indemnes. Pour son premier roman, Vincent De Oliveira signe un thriller littéraire en clair-obscur et revisite le mythe biblique du Déluge en interrogeant les rapports humains.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@