Chronique La Dislocation de Louise Browaeys

La Dislocation parle de féminisme, d’écologie, d’effondrement, de lien entre les êtres, du futur et du passé. Plongez-vous dans ce premier roman intelligent et percutant : Louise Browaeys saura vous faire perdre vos repères, vous prendra au piège d’une réflexion sans issue. La Dislocation est l’exemple parfait de ce que la fiction peut apporter aux idées, sans trop en faire, en nous amenant là où elle veut : au cœur du débat. L'auteure crée une distance entre le lecteur et la narratrice, que tour à tour nous prenons en pitié, qui nous agace, qui appuie souvent là où ça fait mal. Celle-ci ne se rappelle de rien : c’est une jeune femme convalescente qui doit tout réapprendre, à commencer par son histoire et la cause de son mal. Autour d’elle gravitent K et Aurélien, Wajdi et Béatrice, Léonora qui lui montrent la voie. Louise Browaeys happe, surprend et apporte de l’originalité et un souffle nouveau à des thèmes qu’on croyait déjà avoir beaucoup (trop ?) abordés. À lire, relire, digérer et penser.

Laura Mouveaux Librairie Sauramps Odyssée (Montpellier)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@