Chronique La Différence invisible de Mademoiselle Caroline, Julie Dachez

Delphine Menez Librairie Vauban (Maubeuge)

A priori, rien ne distingue Marguerite des autres. Intelligente, elle travaille et vit en couple. Pourtant chaque jour est une lutte. Pas de place pour l’imprévu. Comme autant de petits rituels, elle répète les mêmes gestes jours après jours. Mal à l’aise en société, elle se sent toujours en décalage, ne sait jamais comment réagir. Fatiguée de faire des efforts et d’avoir toujours l’impression de décevoir, d’être différente, Marguerite fini par découvrir qu’elle est atteinte du syndrome d’Asperger. Ce jour-là, c’est la délivrance. Elle peut enfin apprendre à respecter ses limites. À la lecture de cette BD, on se rend compte que le syndrome d’Asperger, reste méconnu et difficile à diagnostiquer. Et, une fois le diagnostic établi, le chemin reste long. Un album essentiel, que l’on soit concerné directement ou pas. Un beau message de tolérance sur la place que chacun devrait pouvoir trouver dans la société, sur le respect de l’autre et de soi-même.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@