Chronique En attendant le jour de Michael Connelly

  • Michael Connelly
  • Traduit de l’anglais (États-Unis) par Robert Pépin
  • Coll. «Calmann-Lévy noir»
  • Calmann-Lévy
  • 13/03/2019
  • 450 p., 21.90 €

Roman Jourdy Librairie L’Intranquille (Besançon)

Avec une trentaine de romans à l’actif de Michael Connelly et la retraite de son enquêteur principal Harry Bosch, on aurait pu craindre un essoufflement à l’apparition de cette nouvelle série mettant en scène l’inspectrice Renée Ballard. Il n’en est rien.

Figure emblématique du roman de procédure policière, l’auteur continue d’explorer avec précision le fonctionnement de la justice américaine. Il donne voix à tous les acteurs de la chaîne : criminels, enquêteurs, scientifiques, magistrats… L’angle d’attaque de ce roman est inhabituel et rappelle The Whites de Richard Price. Comme chez les personnages de ce dernier, l’enquêtrice Renée Ballard travaille en équipe de nuit. Entière et atypique, elle préfère camper pendant la journée sur les plages de Los Angeles plutôt que de retrouver son lit. Son quotidien consiste à effectuer les premières constatations d’un délit, rédiger un rapport et le remettre sur le bureau des enquêteurs de jour. Mais les dossiers s’accumulent et les enquêtes sont rarement bouclées. Chaque nuit ressemble à la précédente et Ballard est frustrée de ne pas pouvoir aller au bout de ses propres investigations. Le passage à tabac d’un prostitué agit comme un déclic. Contre l’avis de ses supérieurs, elle refuse de passer le relais. Cette première entorse au règlement la galvanise. Aussi, quand un ancien partenaire se retrouve mêlé aux dommages collatéraux d’une fusillade mortelle, elle persiste à travailler en électron libre. Sa force de caractère et ses méthodes butées font d’elle un personnage dur à cuire, dans la lignée des personnages de Connelly. Sa détermination la conduira là où vont tous les héros de sa trempe : aux Enfers. En attendant le jour est parfaitement crédible et jamais ennuyeux. Les préoccupations liées aux évolutions de la technologie y sont palpables. Le crime et la justice l’utilisent comme un outil en pleine mutation dans un combat à l’équilibre plutôt précaire. Un très bon concept de série, une entrée en matière efficace et intelligente. Bref, lisez-le !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@