Chronique Une mer blanche et silencieuse de Branimir Scepanovic

Bertrand Hugot Librairie Le serpent d'étoiles (Île d'Oléron)

En publiant l’œuvre complète de Branimir Scepanovic, les éditions Noir sur Blanc entendent rendre honneur à cet immense auteur, mort en 2020. Une vingtaine de nouvelles, dont quinze inédites, et trois – courts – romans sont ainsi réunis pour la première fois et permettent au lecteur d’embrasser toute la fulgurance et la force de ce Kafka serbe. Dans une œuvre où l’étrange le dispute au tragique, Scepanovic nous entraîne dans les profondeurs de l’âme humaine et s’amuse à en fixer les vertiges. Le tout dans une langue épurée de tout artifice mais qui frappe notre imagination et garde intacte notre curiosité tout au long de ces sombres pages, ponctuées de formules lapidaires et lumineuses comme des comètes dans la nuit. Si vous n’avez jamais lu « La bouche pleine de terre », un sommet d’inquiétante étrangeté, ou bien « La mort de monsieur Goluza », nouvelle tragi-comique qui vous fera rire et grincer des dents, c’est le moment de vous rattraper !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@