Chronique La Malédiction du pétrole de Jean-Pierre Pécau, Fred Blanchard

Igor Kovaltchouk Librairie Actes Sud (Arles)

Et si tous les événements tragiques du XXe siècle, de la Première Guerre mondiale à la destruction du World Trade Center avaient comme point commun le pétrole, cette source d'énergie autant porteuse de progrès immédiats que de menaces à long terme pour notre planète ? C'est la thèse de Jean-Pierre Pécau, le scénariste de La Malédiction du pétrole. En habituel faiseur d'histoires uchroniques (la série Jour J, chez Delcourt, qui imagine un passé alternatif à partir d'un point divergent, c'est lui), Pécau sait jongler avec l'Histoire et l'imagination. Mais, là, c'est en professeur bien documenté qu'il argumente méthodiquement : de l'investissement des frères Nobel dans les premiers forages à Bakou vers1880 à la guerre du Golfe, il démontre d'une manière limpide que le choix de cette énergie fossile s'est fait sous la contrainte des grandes industries pétrolières qui ont pris soin d'écarter implacablement les sources d'énergie concurrentes en manipulant dictatures comme démocraties. Les planches de Blanchard illustrant en contrepoint le propos de Pécau sont superbes. Une BD documentaire riche au propos glaçant.

 

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@