Jeunesse

Des médailles pas vraiment en or

Previous Next

Par Simon Roguet

Librairie M'Lire (Laval)

Quand un événement mondial aussi important que les Jeux olympiques débarque en France, il est normal que les éditeurs s’en emparent pour proposer de multiples ouvrages sérieux les concernant. Mais il est intéressant de souligner le travail de certains créateurs qui ont choisi de proposer un autre axe : celui de l’humour, de la dérision et du pas de côté. C’est le cas pour ces deux albums jeunesse.

À la recherche de la médaille d’or est le nouvel album de la collection « Cherche et trouve Géant » des éditions Little Urban. Comme toujours avec cette collection, le cherche et trouve n’est pas le principal objet de ce livre. Il est accompagné d’une véritable histoire qui permet au lecteur de lire et relire le livre comme un album classique. D’autant que le texte de Romain Gallissot est vrai régal d’humour et de jeux de mots. La Louzmanie est un petit pays qui accueille cette année l’événement de l’année, les Journées Officielles des Joueurs en Or, la plus grande compétition sportive au monde, plus connue sous le nom des JOJO. La compétition sera commentée dans son intégralité par deux journalistes bien connus : Sarah Croche et Medhi Moitou. Le livre va donc suivre l’ensemble des épreuves des JOJO par les commentaires enthousiastes des deux journalistes. Chaque page regroupe des genres d’épreuves où se mêlent tous les sports d’une même famille (sports de raquettes, sports collectifs, combats, gym, athlétisme, équitation…). C’est là que le talent de Lionel Serre prend toute son importance. Dans chacune de ces disciplines, l’illustrateur a réalisé de très grandes pages dessinées (page entière ou même doubles pages) où le lecteur pourra se régaler à découvrir la multitude de détails et de petites histoires qui y sont racontées. Certains personnages reviennent sur plusieurs pages et on s’amuse à les chercher et les suivre. Les sports présentés sont eux aussi détournés et bourrés de scènes amusantes. C’est à la fois ludique, drôle et complètement fou. Dans l’album La Médaille, toute la savane est prête pour la course ultime : celle qui désignera le meilleur des animaux. Sur la ligne de départ, tous sont hyper motivés. De la girafe hyper entraînée, à l’éléphant à la force tranquille, du guépard sûr de sa vitesse à l’autruche super stressée, même le suricate est très concentré à l’idée d’être le premier à franchir la ligne d’arrivée. La course débute et tout de suite, on sent que le guépard sera le grand favori. Mais quand il s’arrête pour faire son intéressant, il n’a pas vu le scorpion qui menace de le piquer. Suri le suricate lui sauve la vie mais le guépard est déjà reparti. La course bat son plein mais les péripéties s’enchaînent : éboulements de rochers, tempête de sable, attaque de crocodiles… Tout le monde risque l’élimination. Mais, à chaque fois, l’un des animaux, par son talent, sa ruse ou sa force, permet aux autres de s’en sortir et de continuer. La solidarité est bien présente malgré la compétition. Quand arrive le sprint final, faudra-t-il vraiment qu’il y ait un vainqueur ? Cet album écrit par Bénédicte Rivière permet d’aborder d’autres valeurs du sport que celle de la compétition. Il est joliment mis en images par l’illustratrice Mioz la mine.