Chronique Tu seras un homme, mon fils de Pierre Assouline

Pierre Assouline nous emporte à la découverte de l’univers et la vie du célèbre auteur Rudyard Kipling. Tu seras un homme, mon fils nous dévoile sûrement la part la plus humaine de ce grand écrivain.

1941 alors que son fils se prépare à partir pour la guerre, Louis Lambert va revenir sur sa rencontre avec Rudyard Kipling à l’aube de la Première Guerre mondiale. À cette époque, il n’était encore qu’un jeune professeur de lettres à Paris, obnubilé par l’œuvre de Kipling et notamment son poème If, qui pour lui, n’était pas encore traduit correctement. Quand ils se rencontrent dans le Sud de la France, Louis Lambert en profite pour demander l’approbation de l’auteur afin d’établir une nouvelle traduction de ce poème qui s’intitule Tu seras un homme, mon fils, en France. Une relation particulière va naître entre les deux hommes : une amitié, une confiance, une invitation à entrer dans la vie de Kipling. Il profitera de cette opportunité pour en apprendre le plus possible sur la vie de l’auteur et livrer ainsi une traduction fidèle du poème qui soulève bien des questionnements. Dans ce roman, Pierre Assouline dépeint le portrait intime de l’auteur du Livre de la jungle mais surtout d’un père. Alors que son fils avait été réformé à cause de sa myopie, il avait insisté auprès de ses relations pour le faire entrer dans la garde irlandaise, comme il le souhaitait tant. John Kipling fut tué lors de la bataille de Loos en 1915 et son corps ne fut malheureusement pas retrouvé. Cela marqua profondément son père, sa vie et son œuvre. Qui est-il vraiment ? Que révèlent ses textes ? À qui est destiné le poème Tu seras un homme, mon fils ? Que veut-il dire ? Comment traduire un tel poème ? C’est tout un pan de l’histoire littéraire qui nous est décrit dans ce roman. À travers ce portrait touchant de l’un des plus grands auteurs de notre monde, Pierre Assouline nous rappelle aussi que derrière chaque texte il y a un homme et derrière chaque homme, une histoire !

Léann Perchec Librairie Comme un roman (Chatou)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@