Chronique Théorie de la vilaine petite fille de Hubert Haddad

SIMONE ROCHE, Librairie Saint-Pierre, Senlis

Tout commence en 1848 dans une ferme de Hydesvilles, près de la ville de Rochester, État de New York. Les deux fillettes d’un pasteur entendent des bruits étranges dès la tombée de la nuit. Les coups semblent provenir de la cave ou de la chambre à coucher des jeunes filles. Kate, 12 ans, la plus jeune des deux sœurs, est de nature curieuse. En outre, elle se montre tout particulièrement téméraire, comme la suite de l’histoire va le prouver. Elle décide de répondre à ces signaux sonores et se met à entretenir avec le fantôme, surnommé Mister Splitfoot (ou « Millepieds »), des échanges dont elle tente de tirer des interprétations plus ou moins vraisemblables. L’entité s’avère être un colporteur de 31 ans assassiné pour être dépouillé de son argent. Les restes de son cadavre se trouveraient dans la cave.
Cette histoire véridique est rapportée par Hubert Haddad de manière passionnante. Le récit fourmille de rebondissements et de péripéties. Il dresse le tableau d’un demi-siècle d’Amérique puritaine.
 

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@