• La Famille trop d’filles

    Pas facile d’être l’aînée d’une fratrie de sept enfants. D’un côté, Anna veille sur tout ce petit monde, de l’autre, elle force sa réserve naturelle pour vivre sa vie de pré-ado.

  • Le Loup et la soupe aux pois

    Par un hiver glacial, le bois vient à manquer chez Pierre et Toinon. Pendant que sa femme lui prépare une soupe aux pois, Pierre part chercher des bûches. Sur le chemin, il rencontre des loups affamés. Rentré chez lui, Pierre s’apprête à déguster sa soupe, quand l’un d’eux s’introduit dans la maison.

  • Le Loup sous le lit

    Voici la sixième publication de la toute jeune collection « Trimestre », animée notamment par le talentueux Thierry Lenain. Comme les autres titres, il s’agit d’un texte à plusieurs niveaux de lecture où chacun trouve son compte et découvre des choses différentes à chaque nouvelle lecture.

  • Le Piano

    À la mort de la grand-mère, son piano fait irruption dans la famille de la petite-fille. Il semble prendre toute la place, non seulement dans le salon, mais aussi dans la tête du papa qui paraît désormais absent. Un jour, un ami vient à la maison.

  • Libre comme l’air

    Pablo est un beau cheval bleu épris de liberté qui va vivre de grandes aventures auprès des hommes. Mais à quel prix ? Celui de sa liberté, bien sûr. Tour à tour, il sera cheval de trait, cheval de course, meneur de carrosses ou de roulottes, cheval de chasse ou cheval de guerre.

  • Libres !

    « Tous les hommes naissent libres et égaux », une phrase qui laisse à réfléchir. Les éditions Bayard jeunesse proposent, dans la collection « Millézime », un livre de douze nouvelles traitant de la liberté et des droits des êtres humains. Douze romanciers de littérature pour la jeunesse prêtent leur plume et offrent douze histoires toutes aussi émouvantes et bouleversantes les unes que les autres.

  • Ma vie selon moi, t.3

    Voici un nouveau zoom riche en émotions, en plein cadre sur la vie quotidienne de la maison Bleue, de la salle de sport (un peu) et de la classe de terminale du lycée Colette (beaucoup). Nous y retrouvons le Club des Cinq version Friends, ou plutôt ados-XXIe siècle, pour une troisième série d’aventures à peine scolaires et très sentimentales ! Justine reste le moteur du clan, romanesque et rêveuse – elle est aussi la narratrice.

  • Maxi cherche et trouve Dans la ville

    Sarah Cohen-Scali aborde un sujet encore assez méconnu et jamais évoqué en littérature jeunesse : le programme « Lebensborn » mis en place par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale. À travers l’histoire de Max, que l’on suit jusqu’à la fin de la guerre, c’est toute l’horreur du projet qui prend corps.


  • Nuit de rêve

    Une fillette est dans son lit. Son papa la borde et sa maman va vers la porte. La lumière s’éteint et l’aventure commence imperceptiblement. Le lustre se transforme en lune, les jouets prennent vie et, de la tapisserie de la chambre, naît une forêt où prennent place un hibou et d’autres animaux de plus en plus extraordinaires.

  • Pas de ciel sans oiseaux

    Augustin Moisson est un bricoleur de génie. Un jour, un petit garçon, Victor, vient le voir avec un oiseau mort. N’osant pas le décevoir, Augustin prend l’oiseau en promettant de faire son possible. Tout en cherchant une façon d’annoncer à l’enfant qu’il n’est pas possible de tout réparer, le vieil homme se met à observer attentivement l’animal et, au bout de quelques heures de travail, à sa grande surprise, le rouge-gorge se met de nouveau à piailler.