• La Fille sans peau

    Nuuk, Groenland. Le corps d’un viking extrêmement bien conservé est retrouvé dans la glace et cette découverte s’annonce essentielle pour la communauté scientifique. Le lendemain, le corps a disparu et le policier chargé de le surveiller a été assassiné et dépecé.

  • Le Poids des morts

    Le Poids des morts est le premier roman de l’auteur espagnol Víctor del Árbol, pour la première fois publié en France. Il nous emmène à la rencontre de Lucia qui, en 1975, décide de rentrer à Barcelone, fatiguée de fuir et de se mentir à elle-même.

  • Le Suspect

    En démarrant le nouveau roman de Fiona Barton, préparez-vous à une chose: vous ne penserez plus qu’à tourner les pages de ce texte rythmé et addictif. Après La Veuve et La Coupure (Pocket), nous retrouvons l’enquêteur Bob Sparkes qui démêle les fils de la disparition de deux jeunes Anglaises, Alex et Rosie, lors d’un voyage de trois mois en Thaïlande.

  • Les Aigles endormis

    Arben a grandi en Albanie sous la férule d’un régime communiste ultra répressif. Il semble garder de son enfance des souvenirs agréables, entouré de camarades un brin voyou jusqu’à la mort de ses parents. Lorsque la démocratie s’installe en Albanie et que le pays s’ouvre sur le monde, il pressent que, pour lui et sa famille, l’avenir se joue ailleurs.

  • Mictlan

    En 2018, au Mexique, un camion réfrigéré transportant près de 300 cadavres est découvert. De ce terrifiant fait divers, Sébastien Rutés tire la matière d’un étrange et violent roman noir, teinté de spiritualité.

  • Mon cœur restera de glace

    Mon Cœur restera de glace est un roman noir et lumineux à la fois où, à travers le temps et les frontières, dans une intrigue haletante, violence et âpreté voisinent avec poésie. D’une guerre mondiale à l’autre, Éric Cherrière nous entraîne dans un récit vertigineux de haines et d’amours qui nous étreint sans jamais nous oppresser.

  • Que tombe le silence

    Si la vie personnelle du Kanak est loin d’être florissante, c’est encore pire au boulot : la section des courses et des jeux a vu fondre ses effectifs et on ne lui confie quasiment plus d’enquêtes. Mais bon, pas de quoi se plaindre : son ancien partenaire, lui, vient d’être accusé de meurtre ! On ne manque pas de policiers qui se tournent vers l’écriture de polar et Guillaumot en a assurément les meilleures qualités : des cités du Mirail aux bistrots des Minimes, des procédures policières aux magouilles criminelles, ça sent le vécu, le roman policier moderne avide de réalisme.

  • Terres fauves

    David McCae, écrivain new-yorkais détestant la nature, est au fond du trou : il vient de se faire quitter par sa femme et n’arrive plus à écrire. Mais il doit partir en Alaska pour interviewer Dick Carlson, grand ami d’un gouverneur mégalo qui attend de David une biographie à sa gloire.

  • Une femme de rêve

    Dominique Sylvain signe, avec ce dix-huitième opus, un de ses romans les plus originaux et les plus aboutis. Toujours plongée avec virtuosité dans le roman noir, elle explore aujourd’hui, dans une intrigue résolument contemporaine, les comportements humains aux frontières du fantastique et de l’onirique.

  • Chambre 413

    Jeune polardeux anglais, Joseph Knox nous avait bousculés avec son précédent roman Sirènes qui met en scène Aidan Waits, inspecteur novice de la police de Manchester, ayant pour fâcheuse tendance à abuser de la poudre. Chambre 413 est le deuxième volet de ses enquêtes (peut se lire indépendamment du premier) et les choses vont de mal en pis pour Aidan : placardisé au service de nuit avec pour partenaire un incompétent notoire doublé d’un misanthrope grossier dont il doit en plus écrire les rapports, il hérite, au détour d’une enquête de routine pour des feux de poubelles, d’une mort suspecte dans un hôtel désaffecté de la ville.