• Jours de chance

    Lorsqu’on tente sa chance au loto, c’est évidemment pour gagner. Mais on est rarement préparé à devenir riche tout à coup. Philippe Adam croque des tranches de vie de ces apprentis millionnaires.

  • Kampuchéa

    Patrick Deville saisit l’occasion du procès des Khmers rouges pour zigzaguer entre le passé et le présent du Cambodge, et tenter de comprendre les origines de cette utopie dévastatrice.

  • L’Ampleur du saccage

    À 24 ans, Kaoutar Harchi, jeune universitaire parisienne, traduit brillamment dans son deuxième roman la solitude des hommes venus du Maghreb, pétris de rituels et de traditions. Les quatre héros de cette tragédie contemporaine partagent le sceau de la désespérance dans leurs destins respectifs.

  • La Fiancée libanaise

    Poursuivant, inlassable, une œuvre où la réalité et la fiction se dissolvent dans la langue, Richard Millet convoque à nouveau les ombres du passé au travers de magnifiques variations en femmes majeures.

  • La Lanterne d’Aristote

    Une jeune et jolie comtesse charge un homme richissime et en quête de silence, de répertorier la bibliothèque de son château, lieu bien évidemment chargé d’histoire(s), que notre narrateur va habiter pendant deux ans. Ainsi commence ce merveilleux roman, hors du temps à première vue, mais qui laisse toutefois entrer le monde contemporain par l’intermédiaire de séduisantes jeunes femmes aux identités changeantes.

  • La Mémoire de riz

    C’est avec un frisson de bonheur que j’ai découvert le recueil de nouvelles de Jean-Marie Blas de Roblès, publié par les éditions Zulma trente ans après sa première parution au Seuil. Et l’attente est amplement comblée, car ces vingt-deux contes sont de vraies merveilles, aussi drôles et fantaisistes que mélancoliques.

  • Le Cas Sneijder

    Les éditions de L’Olivier ont 20 ans. Quel meilleur moyen pour fêter cet anniversaire que de nous offrir un roman de l’un de leurs auteurs phares, Jean-Paul Dubois ? Après trois ans d’absence, il revient avec un texte envoûtant et percutant. Décryptage du Cas Sneijder.

  • Le Ciel de Bay City

    Avec puissance, et finesse, Catherine Mavrikakis nous emporte dans une réflexion sur la capacité d’échapper à son destin et sur l’importance du passé dans la construction de soi.

  • Le Club des incorrigibles optimistes

    De l’importance de la littérature et du cinéma dans le traitement des peines de cœur, avec en prime Joseph Kessel comme on ne vous l’a jamais raconté : lecteurs compulsifs ou épisodiques, vous trouverez votre bonheur dans ce livre qui sonne si vrai qu’on en oublie parfois que c’est un roman.

  • Le Corps plein d’un rêve

    C’est d’abord une rencontre avec une voix, celle de Patti Smith. Une fille maigre de 16 ans qui, face aux vagues, entend son premier disque, et cette voix « lui entre dans le corps ».