• ça raconte Sarah

    Difficile d’imaginer que Ça raconte Sarah est un premier roman, tant le texte de Pauline Delabroy-Allard est puissant et brillant, dans son exaltation de la passion et sa description du désarroi qui l'accompagne. D’autant que, quand la narratrice du roman rencontre Sarah, elle mène une vie bien rangée, presque mélancolique.

  • L’America

    Un roman d’aventure trépidant, dont les rebondissements nous conduisent de la Sicile – où nous partageons la vie de planteurs d’agrumes et de pêcheurs de thons – à la Côte Ouest des États-Unis au début du XXe siècle.

     

  • La Cantina

    Dans une cantina perdue dans le désert, Louis-Marie, le propriétaire, passe le temps avec Felipe, son serveur, et Ferdinand, un cactus avec lequel il communique. Quand Rita et Juan, son amant, débarquent dans l’établissement, tout ce que Louis-Marie croit, malgré son amnésie, va peu à peu s’effondrer.

  • La Nuit nous serons semblables à nous-mêmes

    Fin de nuit, sur une plage. Un tout jeune homme, Adem, attend que quelqu’un vienne le secourir, lui qui vient de gagner la terre ferme en même temps qu’il a perdu tout le reste. Tout sauf les souvenirs. Alors, au fil de secondes qui semblent durer des heures, il se souvient.

  • Le Cerbère blanc

    Réjouissons-nous : le talentueux et facétieux Pierre Raufast n’a pas fini de surprendre ses lecteurs. Auteur de nombreux romans décalés et roboratifs, comme La Fractale des raviolis et La Variante chilienne (Alma et Folio), il compose ici une histoire aussi fantaisiste qu’émouvante, aussi trépidante qu’inattendue.

  • Le Pays des autres

    Premier volet d'une trilogie, le nouveau roman de Leïla Slimani mêle l'histoire contemporaine du Maroc à celle de sa famille, à travers le personnage intense de Mathilde, une jeune Alsacienne débarquée dans « le pays des autres ». Une épopée familiale sensorielle et éclatante sur fond de décolonisation.

     

  • Vanda

    Avec ce deuxième roman publié chez Albin Michel après plusieurs succès en littérature jeunesse et ado, Marion Brunet se renouvelle tout en livrant un texte qui porte les thèmes incontournables qui façonnent son œuvre : le Sud comme port d’attache et la colère chevillée au corps pour ceux qui rêvent d’un monde meilleur. 

  • Ainsi parlait ma mère

    Un fils donne sa voix à celle qui ne possède pas la langue française ni ne maîtrise les mots mais qui sait leur importance. Peut-on parler sans les mots, défier la barrière linguistique et sociale ? Le langage silencieux fait de gestes, de regards et d’action existe : la bienveillance qui, ici, devient parole.

  • Après le monde

    Roman de l’effondrement et du renouveau, Après le monde est un texte percutant, à la fois sensible et violent, qui laisse plus que songeur : et nous, que ferions-nous si ça arrivait ? Incontournable !

  • Au pays des poules aux œufs d’or

    Je ne peux pas vous parler du nouveau roman d’Eugène Savitzkaya. Enfin, si, je peux, bien sûr. Je peux vous dire qu’il s’agit d’un conte, d’une fable, d’un poème. Vous dire qu’il s’agit des aventures d’un héron et d’une renarde.