• Tout le monde compte

    Voici un album norvégien généreux en tout point. Il est grand : 26x36 cm ; il compte soixante-quatre pages et l’on peut trouver dedans 7,5 milliards d’humains qui ont des activités variées ! C’est en premier lieu un livre à compter. Sur la première image, il n’y a encore personne dans le paysage.

  • Végétarien ?

    Paul, un enfant de 8 ans, est accusé par plusieurs groupes d’animaux d’avoir consommé de la viande, de la charcuterie, du poisson ! Bref, Paul est condamné d’avoir été un carnivore et il va assister à son propre procès ! Julien Baer est connu pour son ton décalé et humoristique dans ses albums et ses photographies.

  • Adi de Boutanga

    Adi de Boutanga raconte l’histoire vraie d’une petite fille de 9 ans vivant au Cameroun. Adi aime aller à l’école, s’amuser avec ses sœurs, danser sous la pluie, nager dans les eaux du fleuve, rigoler avec ses amis. Pourtant, un jour, elle va cesser de rire car son oncle décide de la marier.

  • Capucine Flutzut

    Capucine Flutzut est une petite fille malicieuse et, à l’école, c’est la championne des punitions. Dans Chasseuse de boa, Capucine et sa bande de copains ont une terrible mission à accomplir : faire sortir leur maîtresse du ventre d’un boa géant.

  • Coco n’est pas zinzin

    Coco est une vieille dame attachante et pleine de vie. Elle habite dans une jolie maison avec un jardin. Elle a pour compagnie une petite ménagerie composée d’Ariane (une araignée), Ortie (une tortue), Cajou (un cacatoès), Cubitus (un chien) et Van Gogh (un chat).

  • Grenouilles

    Après les requins, les singes, les félins et les scarabées, le Britannique Owen Davey nous emmène cette fois à la découverte des grenouilles et autres batraciens. Avec son style graphique si caractéristique, c’est à une plongée dans les marais que nous invite l’ouvrage.

  • Hello Atlas

    Aujourd’hui, nous communiquons de plus en plus sans prendre en compte les frontières, les distances, jusqu’à en oublier parfois que nous ne parlons pas tous la même langue. Pourtant, en fonction du pays ou même de l’ethnie dont nous sommes originaires, nos façons de parler diffèrent.

  • Le cœur sur son visage

    Auteur prolifique, Arnaud Alméras aborde le thème de l’exclusion de l’enfant dans le milieu scolaire avec cet album illustré par son complice Robin après les albums Brazéro, Moi, j’aime quand Papa et Moi, j’aime quand Maman évoquant les relations parents/enfants (Gallimard Jeunesse).

  • Le petit livre pour dire stop aux violences sexuelles faites aux enfants

    19 700 plaintes de mineurs victimes de violences sexuelles en 2016. C’est un chiffre effrayant qui est pourtant loin de refléter la réalité car ce sont uniquement les plaintes enregistrées. Combien d’enfants ne réussissent pas à parler ? Sous la forme de plusieurs BD de deux à trois pages, des situations auxquelles peut être confronté l’enfant sont mises en scène.

  • Léonard l’inventeur

    Les enfants découvriront avec bonheur la vie de Léonard de Vinci dans ce texte rédigé au présent et à la première personne. Le texte est simple mais complet, chronologique et éclaire bien toutes les facettes du génie de l’artiste et ses préoccupations essentielles.