• Foot-mouton

    L’album s’ouvre sur un troupeau de moutons dans un champ. Nos moutons prennent soudain conscience qu’ils ont atteint le nombre exact de soixante et onze têtes : le nombre idéal pour pouvoir jouer au football ! En deux temps, trois mouvements, le troupeau se divise en deux : trente-cinq moutons d’un côté, le même nombre de l’autre et un arbitre au milieu.

  • Gilles a un pépin

    Gilles est un bébé corbeau qui tombe du nid. Dans l’arbre, il y a sa maman et au pied de l’arbre, le renard. L’œuf dans lequel Gilles grandit tombe du nid. Gilles en sort. La maman de Gilles, restée dans l’arbre, est très inquiète car le Renard veille au pied de l’arbre.

  • L’Encyclopédie des mamies

    C’est bien connu, chaque mamie est unique. Certaines sont sages, d’autres extravagantes ; il y en a des jeunes, des plus vieilles ; il y a celles qui ont le goût de l’aventure et celles qui préfèrent rester bien au chaud devant leur cheminée.

  • L’Oiseau qui aimait jouer dans la tempête

    Cet auteur-illustrateur italien, vivant au Japon, nous offre encore une fois une belle histoire d’amitié. Ulysse est un jeune oiseau, plus exactement un bécasseau. Espiègle et intrépide, tous les jours, il attend impatiemment sur la plage l’arrivée de la tempête.

  • Le monstre est de retour

    « Il » est revenu ! Le duo Escoffier/Di Giacomo revient avec une nouvelle collaboration dont il a le secret. Sur la couverture, un animal effrayé semble mettre en garde le lecteur. De quoi donc a-t-il peur ? La réponse est à trouver dans le geste d’ouverture du livre.

  • Les Princesses ridicules

    Sept jeunes princesses suivent une éducation de qualité mais elles ne sont pas très assidues. Elles s’estiment au-dessus de tout cela et pensent avoir la science aussi infuse que le sens du style inné. Ah, ces princesses sont (soi-disant) belles et revendiquent d’être bien élevées ! Elles vont vite être confrontées à la dure réalité lors d’une soirée dans un salon de bonne tenue : elles ont tout à apprendre du style, de la conversation, de la culture générale et de la bienséance.

  • Panthera Tigris

    Un érudit se rend compte un jour qu’il ne connaît rien au panthera tigris tigris, vulgairement appelé tigre du Bengale. Qu’à cela ne tienne, il remédie à cela en lisant toute la documentation y faisant référence et va même jusqu’à monter une expédition pour partir à sa rencontre.

  • Petit bateau de papier

    Petit bateau de papier est curieux de tout et ne rêve que d’une chose : prouver qu’il est un bateau digne de ce nom et non un « déchet » comme le prétendent les deux grenouilles moqueuses de l’étang. Alors, quand le canard lui explique que les vrais navires naviguent en pleine mer, il se met en quête de cette immense étendue d’eau, « si grande que le ciel se confond avec elle ».

  • Cavale

    Courir toujours plus vite, toujours plus loin : tel est le credo de Cavale. Il a déjà fait cent fois le tour du monde sans même le regarder. Car s’arrêter, c’est prendre le risque d’être rattrapé par Fin, la plus grande peur de Cavale. Un jour, pourtant, sa course est ralentie par Montagne.

  • Comme toi

    Sur la page de gauche, des animaux. Sur celle de droite, des hommes : des pères, des mères et beaucoup d’enfants. « Comme toi, je vis entouré de ceux que j’aime. Comme toi j’aime la douceur, les câlins, la tendresse ; savoir que quelqu’un me protège.