Si c’est la fin du monde

Loin des histoires à l’eau de rose ou des romans fantastiques pour ados, Si c’est la fin du monde de Tommy Wallach et publié chez Nathan est plus sérieux qu’il n’y paraît.

Par MÉLANIE BLOSSIER, Librairie Doucet, Le Mans

Le quotidien d’un lycée est chamboulé lorsqu’une nouvelle terrible est annoncée : la Terre a deux chances sur trois d’être percutée par un astéroïde qui la détruirait entièrement. Alors que chacun avait une place attitrée dans le classement de popularité des élèves, quelques-uns tentent de se défaire de leur étiquette ou de leur réputation, motivés par leur mort imminente. Certains vont même se trouver face à des choix cornéliens dans leur recherche du bonheur, aussi court soit-il… Et parfois, il leur faudra entrer en rébellion contre eux-mêmes ou contre les autres. C’est à travers les voix de Peter, Andy, Eliza et Anita, que nous voyons se nouer des amitiés improbables. Alors que ces adolescents trouvent triste que le monde agisse comme si tout allait bien, l’ordre établi se transforme rapidement en chaos et la violence envahie les esprits. Car « on a tous besoin de croire en quelque chose »… et puisque le destin semble indiscutable, ces quatre âmes fragiles prendront conscience que « la plus irréfutable négation de la mort […], [c’est] l’invincibilité du cœur ».

Lu et conseillé par :

  • Librairie Mots et images à Guingamp Dewi GUYADER
  • Librairie Elkar à Bayonne Cécile LAXALT
  • Librairie Doucet à Le Mans Mélanie BLOSSIER
  • Librairie Jeux lis là ! à PARIS Aude MARZIN
  • Librairie du Théâtre à Bourg-en-Bresse Lydie ZANNINI
  • Établissement scolaire Ecole Gabriel Péri à Saint-Chamas Muriel ANDRÉ