Un hiver avec Schubert

Un été avec Montaigne… Pourquoi pas un hiver avec Schubert ? Sur le ton de la confidence, Olivier Bellamy nous emporte dans l’œuvre de ce romantique considéré comme le fondateur du lied.

Par LINDA POMMEREUL, Librairie Doucet, Le Mans

Grand reporter à Classica, Olivier Bellamy a publié plusieurs biographies, dont celle de la pianiste Martha Argerich (Buchet-Chastel) et un premier roman, hommage à Serge Prokofiev quand il s’installa en Russie, intitulé Dans la gueule du loup (Libretto), et consacré aux purges staliniennes. Un hiver avec Schubert est rédigé pendant la douceur des nuits d’été comme pour stocker cette chaleur nécessaire à la confrontation de la rudesse du climat hivernal. La musique de Schubert m’a sauvée de l’hiver, c’est certain ; quarante textes qui vont vous permettre de vous réappropriez la vie de ce compositeur discret. Olivier Bellamy nous emmène à la découverte de cet homme qui n’avait d’autre ambition que de servir la musique, à la suite de Mozart, Haydn, mais surtout Beethoven, compositeur de génie à qui il voue un culte sans limite. Schubert est un éternel voyageur qui ne s’est jamais installé à un endroit précis. D’ailleurs, une partie de son œuvre est imprégnée par cette idée de vagabondage, notamment dans les passages les plus lents. Schubert est avant tout un mélodiste, un romantique habité par la poésie de Goethe, qui ne brillera pas dans l’art du concerto, mais qui exprimera tout son art dans le lied.

Lu et conseillé par :

  • Librairie Spicilège à Lagny-sur-Marne Catherine BÉCHET
  • Librairie Doucet à Le Mans Linda POMMEREUL
  • Librairie Gwalarn à Lannion Emmanuelle GEORGE
  • Librairie L'Écriture à Vaucresson Pascal LIONETTI