Entre frères de sang

Berlin, 1930. Les rues sont peuplées de jeunes qui vivent dans un dénuement total et imaginent mille combines pour survivre, tout en se cachant pour ne pas être enfermés de nouveau dans les établissements de l’Assistance publique.

Par JEAN-BAPTISTE HAMELIN, Librairie Le Carnet à spirales, Charlieu

Ernst Haffner a écrit ce texte en 1932. Depuis, ce tableau de la jeunesse allemande était tombé dans l’oubli, remisé au placard par un gouvernement soucieux du contrôle des écrits. Qui était Haffner : journaliste, travailleur social… nul ne le sait. Pourtant, cette œuvre n’est pas seulement une découverte, elle est un formidable témoignage sur l’Allemagne des années 1930, sur cette jeunesse livrée à elle-même. Le roman permet de comprendre comment Hitler est parvenu au pouvoir total. Là réside la force de ce texte : le détachement politique complet, au profit d’une description sincère de la vie des rues. En suivant les aventures – car il s’agit bel et bien d’aventures – d’un groupe de gamins et de leur chef Jonny, le lecteur prend autant de plaisir et de peur mêlés que dans un western urbain. Sans fard ni pitié déplacée, mais avec authenticité, Haffner nous conduit dans le dédale des rues, dans des lieux pitoyables. Cette bande est poignante. Parfois, pourtant, l’espoir surgit pour ceux qui veulent s’en sortir, la joie également pour fêter un anniversaire. Parfois, au jour le jour… Haffner décrit aussi les établissements où sont enfermés les jeunes Allemands. Cette œuvre est remarquable, car elle est écrite sur le vif, comme un reportage. Haffner ne pouvait prédire le chaos des années suivantes, mais ce roman apporte une réponse aux mystères de la montée en puissance du parti nazi. Cette plongée dans la misère la plus totale, économique et affective, culturelle aussi, permet d’appréhender les mécanismes inhérents à la soumission quasi volontaire à un pouvoir dictatorial. Ce texte dur, beau, émouvant et éprouvant reste, malheureusement, d’une brûlante actualité.

Lu et conseillé par :

  • Pigiste à Aurélie PASCHAL
  • Librairie Doucet à Le Mans Linda POMMEREUL
  • Librairie Le Failler à Rennes Véronique MARCHAND
  • Librairie du Tramway à Lyon Charlène BUSALLI