Noëmie Kormann

Comment et pourquoi êtes-vous devenue libraire ?
Un peu par hasard, au détour d’un couloir de la fac ! J’étudiais l’histoire à l’université de Strasbourg, sans trop savoir où cela allait me mener. J’aimais beaucoup cette discipline mais je ne voyais vraiment pas quoi faire une fois mon diplôme obtenu. Un jour, en attendant que l’amphi se libère, j’entends une étudiante parler de sa sœur, partie faire une formation de libraire à Mulhouse… et là, révélation ! Je n’y avais jamais songé, mais ce fut une évidence pour moi qui aimais tant les livres et les échanges. Trois semaines plus tard, je déposais mon dossier pour rejoindre la licence professionnelle de librairie à l’Université de Haute Alsace ! J’étais ferrée !

Parlez-nous un peu de votre librairie et de votre équipe.
Je travaille à Rennes, à la librairie Le Failler. C'est une grande librairie généraliste, véritable institution, et dont le bâtiment, datant du XVIIe siècle, vaut à lui seul le détour ! Je suis en charge du rayon jeunesse et je travaille avec Johann et Jeanne, qui nous a rejoint en septembre pour faire son apprentissage. Nous formons un petit trio soudé par l’amour de la littérature jeunesse, des cookies au chocolat et des marinières !

Racontez-nous une anecdote amusante avec un client…
Pas vraiment d’anecdotes amusantes… Mais par contre, je pense beaucoup en ce moment à une de nos fidèles clientes, Mme M., qui vient un samedi sur deux pour choisir ses lectures, souvent au rayon jeunesse. On connaît ses goûts, les séries qu’elle suit, si bien que souvent, quand on travaille nos futures nouveautés, on pense à elle en voyant passer certains titres. C’est une personne très attachante, que tout le monde connaît à la librairie. Elle sait nos noms, prend de nos nouvelles, s’inquiète de notre santé. C’est aussi une personne assez isolée, qui vit avec sa maman très âgée. J’espère vraiment que toutes les deux vont bien.

Quel livre de votre bibliothèque allez-vous rouvrir en premier ?
Je relis rarement, plus par manque de temps car avant d’être libraire j’étais une grande relectrice ! Je pense que je vais surtout commencer par finir tous mes ouvrages en cours (je fais partie du club « je lis 5/6 livres en même temps ») et m’attaquer ensuite à ma monstrueuse pile de livres à lire !

Quel conseil donneriez-vous à nos lecteurs pour ces prochaines semaines un peu spéciales ?
Prenez soin de vous et surtout écoutez-vous ! Ne cédez pas aux injonctions en tout genre, faite ce qui vous plaît, ce dont vous avez envie, ce qui vous fait du bien !