New York sera toujours là en janvier

Par ANNE-SOPHIE ROUVELOUX, Librairie L'Infinie Comédie, Bourg-la-Reine

Voilà un roman inédit en France qui signe les « débuts » d’un écrivain et un démarrage mouvementé pour un personnage ! Car le jeune Peter Keller, juste diplômé, apprend qu’il n’est pas reçu à la faculté de Columbia. Comment faire quand on ne sait pas ce que l’on veut ? Peter choisit la première option : foncer. Il enchaîne alors les petits boulots, puis flirte avec la drogue, mais manque aussi de finir en prison ! Tous ces sauts de puce l’amènent à côtoyer d’autres personnages dysfonctionnels, jusqu’à ce que l’amour et ses déconvenues lui tombent dessus. Peter et son humour ravageur se dirigeront vers une carrière dans le stand-up, si les événements n’en décident pas autrement ! On est loin des romans noirs qu’écrira ensuite Richard Price mais ce récit de formation plein d’énergie prend le pouls d’une Amérique des années 1970, avec son racisme ambiant et son rejet des minorités. On rit, on est surpris, ému, comme dans la vraie vie.

Lu et conseillé par :

  • Librairie à Béatrice PUTÉGNAT
  • Librairie Mots en marge à La Garenne-Colombes Coline THUILLIER