Notre drame érotique

Par LYONEL SASSO, Librairie Coiffard, Nantes

Avec Witold Gombrowicz, le sourire est facile et la provocation aussi. Mais il s’agit surtout de l’attitude d’un homme en exil. C’est à peu près tout ce qui lui restait – le rire et l’absurde – lorsqu’il fut pris au cœur de la tourmente : à savoir ne pas remettre un pied vers cette Pologne foulée par l’Allemagne nazie. En mode solitaire en Argentine, Gombrowicz compose sous pseudo – Jorge Alejandro – une série d’articles. Il les écrit pour obtenir succès et argent. Évidemment, ni le succès ni l’argent ne furent au rendez-vous. Avec ce titre digne d’un essai de Søren Kierkegaard, l’auteur s’amuse à tisser des clichés, à provoquer la morale bourgeoise et à tancer la vieille Europe. Il idéalise et ricane – mais c’est surtout les pages d’un mélancolique loin de sa patrie. À une jeune fille, à qui il demandait ce qu’elle faisait toute la journée, il reçoit pour réponse : « Rien… je regarde par la fenêtre et j’attends l’amour ». Qu’on ne s’y trompe pas – cette jeune fille, c’est Witold Gombrowicz.

Lu et conseillé par :

  • Librairie L'Écriture à Vaucresson Anne BURZYNSKI
  • Librairie La Madeleine à Lyon Alexandra VILLON
  • Établissement scolaire IUT à La Roche-sur-Yon François-Jean GOUDEAU