Fables

Toute l’élégance et la poésie de l’estampe japonaise rencontre un grand classique de la littérature française dans ce volume des Fables de La Fontaine. Une découverte passionnante, un voyage esthétique et un cadeau à offrir et à s’offrir en cette fin d’année.

Par VALÉRIE BARBE, Librairie Au Brouillon de culture, Caen

À la fin du XIXe siècle, le Japon, sortant de la domination des Shoguns, s’ouvre à l’occident, et celui-ci découvre avec émerveillement une culture qui le surprend et le ravit. L’art de l’estampe ukiyo-e séduit les Européens et nombre d’entre eux se passionnent alors et collectionnent, étudient et diffusent le talent des artistes asiatiques. C’est à cette époque que Pierre Barboutau, éditeur et amateur d’art, fin connaisseur du Japon, et Takejirô, un éditeur de Tokyo, s’associent pour publier ce choix de Fables de La Fontaine illustrées par des maîtres de l’estampe. C’est le troisième tirage de l’ouvrage, publié en France par Flammarion vers 1904, que les éditions Philippe Picquier nous proposent aujourd’hui de découvrir, dans un format très agréable. Et tout comme au début du XXe siècle, la magie opère et le charme des illustrations nous touche. C’était un pari audacieux et surprenant, à l’époque comme aujourd’hui, de choisir ces Fables déjà connues de tous en France et si souvent illustrées par de grands artistes, pour faire connaître au public le travail des maîtres de l’estampe. Pourtant le succès fut au rendez-vous et l’ouvrage séduisit le lecteur contemporain. Car le charme qui s’en dégage est immense, la rencontre de ces deux univers culturels est parfaite, à tel point que l’on ne sait plus lequel illustre l’autre. Rarement rats, chats, renards, fourmis ou corbeaux avaient dégagé un tel charme, avec autant de finesse de trait que de vie dans le mouvement : le bestiaire, les perspectives, le blanc des neiges, les décors servent les textes de façon admirable, avec une grâce que La Fontaine n’aurait certainement pas reniée. Nous voguons dans l’atemporalité de ces paysages peints et dans l’humour caustique et vif des Fables, pris par une forme de douceur. Tout y est. Et la préface de l’ouvrage, signée par Élisabeth Lemirre, éclaire l’ensemble parfaitement et ajoute un intérêt historique et intellectuel à cette réédition si bienvenue. Nous ne pouvons donc que nous réjouir de ce cadeau que nous offrent les éditions Philippe Picquier et de cette chance de pouvoir à notre tour offrir un tel livre, petit bijou qui réjouira les lecteurs de tous âges. Grâce à ce livre, nous allons connaître le plaisir de redécouvrir La Fontaine assis au pied du mont Fuji.

Lu et conseillé par :

  • Librairie Livres et vous à Ruffec Pauline FOUILLET
  • Librairie Les Lisières à Villeneuve-d'Ascq Manon BEGHIN
  • Librairie La Madeleine à Lyon Alexandra VILLON
  • Établissement scolaire IUT François Rabelais à Tours Laurence BEHOCARAY
  • Librairie Ellipses à Toulouse Audrey DUBREUIL
  • Librairie Aux lettres de mon moulin à Nîmes Lydie BAILLIE
  • Librairie Hirigoyen à Bayonne Valérie BRILAND
  • Librairie Au Brouillon de culture à Caen Valérie BARBE
  • Librairie Page et Plume à Limoges Aurélie JANSSENS
  • Librairie Mots et images à Guingamp Céline VIGNON
  • Librairie Graffiti à Castres Valérie FAUCON
  • Librairie L'Arbre à mots à Rochefort Valérie SCHOPP
  • Librairie Les Lisières à Villeneuve-d'Ascq Marianne KMIECIK
  • Librairie La Madeleine à Lyon Juliet ROMEO
  • Librairie Fontaine Auteuil à Paris Laura VITALI
  • Librairie Coiffard à Nantes Manon TIPHANGNE
  • Librairie Baba-Yaga à Sanary-sur-Mer Véronique ANDRÉ
  • Librairie Doucet à Le Mans Linda POMMEREUL
  • Librairie Gwalarn à Lannion Emmanuelle GEORGE
  • Librairie Des Canuts à Lyon Blandine VINCENT