Au revoir les enfants

Par EMMANUEL VACHER, Librairie Dialogues Théâtre, Lille

Juste : « qui se comporte, agit conformément à la justice, à l’équité. » Se dit aussi de « toute personne non juive ayant manifesté une relation positive et amicale envers les Juifs ». Lucien Bunel, Père Jacques en religion, est devenu tout ça à la fois. Homme d’église convaincu, tiraillé entre le retrait du monde et l’implication dans son temps, il s’engage dans l’éducation et se voit mobilisé dans les deux guerres meurtrières du XXe siècle. Connu pour son tempérament droit et bienveillant, il s’inscrit parmi ces hommes et ces femmes qui ont subi la guerre et nous font poser cette question insoluble : « qu’aurions-nous fait ? » Au revoir les enfants est l’envers du film de Louis Malle qui nous faisait voir cette histoire du point de vue des enfants. Un ouvrage qui présente l’homme et construit le mythe, un document ludique et… Juste.

Lu et conseillé par :

  • Librairie Dialogues Théâtre à Lille Emmanuel VACHER