Ah, les braves gens !

Après nous avoir régalés avec Hôtel du Grand Cerf (Seuil et Points), Franz Bartelt revient avec un nouveau polar un peu canaille qui se savoure comme une bonne farce : une rigolade cocasse à l’humour noir et polisson.

Par ALEXANDRA VILLON, Librairie La Madeleine, Lyon

Connexion requise