Ah, les braves gens !

Après nous avoir régalés avec Hôtel du Grand Cerf (Seuil et Points), Franz Bartelt revient avec un nouveau polar un peu canaille qui se savoure comme une bonne farce : une rigolade cocasse à l’humour noir et polisson.

Par ALEXANDRA VILLON, Librairie La Madeleine, Lyon

Inutile de chercher sur une carte le village de Puffigny où se situe l’histoire du nouveau roman de Franz Bartelt. C’est un endroit tellement paumé que personne n’a pris la peine de le cartographier, isolant un peu ses habitants du reste du monde et de ses lois. C’est là-bas que notre héros du jour, un certain Julius Dump, écrivain médiocre en mal d’inspiration, a décidé de se rendre, sur les traces d’une mystérieuse affaire de tableau volé auquel son père aurait participé par le passé. Tableau qui, soit dit en passant, serait une véritable croûte. Car si notre écrivain semble avoir du mal à écrire plus d’une phrase, il a néanmoins le mérite un tant soit peu romanesque d’être le fils d’un homme aventureux, tueur de son métier, mais qu’il n’a jamais connu. Dans son enquête, Julius Dump s’allouera les services d’Helnoute Ballo, détective privé du village, réputé pour son chômage prolongé et sa formation d’élite – arts martiaux et armes à feu – qu’il doit à des cours par correspondance ! En attendant, tandis que Dump débarque au volant de sa Cadillac jaune, c’est la panique au village : une enquête de police est en cours suite à la disparition inquiétante d’une jeune fille qui n’a laissé derrière elle qu’une chaussure rouge à haut talon et une robe tachée de sang retrouvées dans la forêt. Forêt dans laquelle vit un homme seul, retraité bien sous tous rapports, mais fervent amateur de pornographie et dont les tiroirs à couverts dissimulent des petites culottes ! Ah, les braves gens ! nous entraîne dans une intrigue rocambolesque irrésistible de drôlerie, où Bartelt s’amuse à parodier le roman policier traditionnel en semant à tout-va, grâce à un style vif, piquant, provocateur et un goût assuré pour le bon mot, les petites énormités nécessaires à cette plaisante histoire de fous.

Lu et conseillé par :

  • Librairie Page et Plume à Limoges Sébastien LAVY
  • Bibliothèque/Médiathèque de Sarrebourg à Sarrebourg Yolande BASTIAN
  • Librairie La Madeleine à Lyon Alexandra VILLON
  • Librairie Coiffard à Nantes Coralie SÉCHER
  • Librairie Sauramps Comédie à Montpellier Benjamin FRICARD