Idiss

Par NATHALIE JAKOBOWICZ, Librairie Le Phare, Paris

Robert Badinter consacre ce récit à sa grand-mère maternelle, Idiss. Née en 1863 en Bessarabie, au sud de l’Empire tsariste, Idiss Rosenberg connut un « destin juif, européen et cruel ». Fuyant les persécutions antisémites au shtetel et les pogroms de Kichinev, elle choisit de traverser l’Europe avant la Première Guerre mondiale et de rejoindre ses fils et son mari, devenus marchands d’habits à Paris. Durant l’occupation allemande, elle demeure à Nantes, puis à Paris où sa vie ne devint plus que privations et souffrances. À travers l’histoire d’Idiss et de sa famille, se dessine l’histoire d’une famille juive au XXe siècle. Avec tendresse et sincérité, l’ancien garde des Sceaux témoigne de ce lien si fort avec sa grand-mère analphabète. Par cet adieu à « un monde mort », le Yiddishland, Robert Badinter fait un geste vers son enfance et ses parents, « des gens biens » : un véritable témoignage d’amour.

Lu et conseillé par :

  • Librairie des Halles à Niort Delphine DEMOURES
  • Librairie Le Porte-plume à Saint-Malo Patricia MÉRIAIS-MARTIN
  • Librairie Privat à Toulouse Christine MILHÈS
  • Librairie La Page Suivante à Lyon Catherine OHANESSIAN
  • Librairie Le Phare à Paris Nathalie JAKOBOWICZ
  • Librairie Le Pain de 4 livres à Yerres Céline ARRAULT-NOËL
  • Librairie Arcadie à Luçon Anne-Claire DEMY
  • Librairie Nouvelle à Asnières-sur-Seine Laurent BOJGIENMAN
  • Librairie La Madeleine à Lyon Alexandra VILLON
  • Librairie Le Coin des livres à Davézieux Françoise GAUCHER
  • Librairie La Petite Marchande d’histoires à Uzerche Mathilde BOUDINET