Attendre un fantôme

Par AMÉLIE MULLER, Librairie Récréalivres, Le Mans

Jeff est tué dans un attentat à Jérusalem. Un mois est passé depuis sa mort, pendant lequel Kate, sa compagne, était en vacances, coupée du monde. Un mois de silence que la mère de Kate brise à son retour, lui annonçant la nouvelle à sa façon, en tragédienne qui ménage son effet : elle savait mais n’a rien dit. Alors, la vie de Kate se fige, comme gelée par le grand hiver du mensonge qui recouvre tout, même la douleur du deuil. Immobile face à cette mère toxique qui l’enneige, Kate se met en pause, elle attend, sans bouger. « Respirer, c’est risquer de casser quelque chose. » Mais comment apprivoiser sa douleur si on ne cesse de la remuer ? Déjà, dans son premier roman (Les Parapluies d’Erik Satie, Folio), l’écriture de Stéphanie Kalfon faisait corps avec son personnage. Elle parvient à nouveau à dire la violence des mots dits et non-dits à travers une langue chaotique, entre le flot de paroles de la mère et les phrases que Kate ne parvient pas à dire.

Lu et conseillé par :

  • Librairie Récréalivres à Le Mans Amélie MULLER
  • Bibliothèque/Médiathèque du Parchamp à Boulogne-Billancourt Hélène MENAND
  • Librairie Le Coin des livres à Davézieux Nathalie VIGNE