Et le monde devint silencieux

Dans la droite ligne du célèbre et fondateur Printemps silencieux de Rachel Carson sur le DDT en 1962 (Wildproject), voici une enquête de Stéphane Foucart sur le lien entre l’usage des pesticides néonicotinoïdes et le déclin brutal des insectes.

Par JÉRÉMIE BANEL, Librairie Lamartine, Paris

Plus de cinquante ans après, c’est ici la version contemporaine qui nous est révélée : la disparition des insectes (et en premier lieu des abeilles) depuis les années 2000. Une chute brutale des populations qui coïncide avec l’apparition et l’usage en Europe d’une nouvelle classe d’insecticide, les néonicotinoïdes. Ce désastre écologique en cours étant maintenant relativement connu et documenté, ce sont principalement les manœuvres politiques et scientifiquement a minima douteuses des géants de l’agrochimie que s’attache à décrire le journaliste du Monde. En reconstituant pas à pas les avancées scientifiques et les cris d’alarme des apiculteurs d’un côté et les efforts déployés de l’autre pour minorer le problème, il raconte comment, en dépit des certitudes des chercheurs, les industriels ont pu commercialiser ces produits nocifs pendant plus de vingt ans, détruisant en profondeur des terres agricoles et mettant en péril des colonies entières d’insectes. Une destruction toujours d’actualité puisque, bien qu’enfin interdits, ces produits ont durablement contaminé les sols. Il faut donc prendre ce livre édifiant comme un livre d’Histoire récente, mais aussi comme un rappel et un – nouvel – avertissement. Comme pour la nocivité du tabac ou le réchauffement climatique, les marchands de doute au service des lobbies sont à l’œuvre et leur pouvoir de nuisance est considérable, tant leur répertoire d’action est grand, et les relais dont ils bénéficient au sein des instances des gouvernements importants. Dans ce cas, leur tour de force aura été d’essayer de faire oublier que les insecticides exterminaient les insectes. Et, circonstance plus qu’aggravante, ils l’ont fait en parfaite connaissance de cause.

Lu et conseillé par :

  • Librairie des Halles à Niort Delphine DEMOURES
  • Librairie Privat à Toulouse Christine MILHÈS
  • Librairie Arcadie à Luçon Anne-Claire DEMY