La Jungle des océans

Par SÉBASTIEN BALIDAS, Librairie M'Lire, Laval

« Dans l’espace, personne ne vous entend crier », soulignait l’affiche du film Alien. Il en est de même en haute mer où les exactions sont vieilles comme le monde et pas moins horrifiques. Ian Urbina, journaliste freelance, a enquêté plusieurs années sur tous les océans et son constat est accablant : trafics en tout genre, esclavage, meurtres, pollutions et surpêches massives. Les eaux internationales sont une zone régie par le droit maritime international, toutefois inappliqué car inapplicable. Faute de moyens de contrôle et de coercition, le droit n’est plus que le vernis de bonne conscience du capitalisme dans son expression la plus vorace. En appareillant avec des ONG parfois réduites aux actions illégales pour contrecarrer les plans de grands groupes cachés derrière des sociétés écrans, d’armateurs et de capitaines véreux, l’auteur, à la manière gonzo, prend tous les risques. La Jungle des océans est un paquet d’eau salée en pleine figure, poissons morts et boulettes de mazout compris.

Lu et conseillé par :

  • Librairie des Halles à Niort Delphine DEMOURES
  • Librairie M'Lire à Laval Sébastien BALIDAS