Nos mains en l’air

Coline Pierré continue d’ouvrir la littérature jeunesse à des sujets peu traités. Avec la maîtrise de la langue et l’engagement qu’on lui connaît, elle s’attaque à deux oubliées : la surdité et l’amitié.

 

Par HÉLÈNE DESCHÈRE, Librairie Récréalivres, Le Mans

Connexion requise