La petite fille qui en savait trop

Ce deuxième roman de Peter May, écrit en 1981 et resté inédit en français, nous entraîne en 1979, dans une Europe en construction et une ville, Bruxelles, « épicentre de tous les jeux de pouvoirs ».

Par LIONEL DAUBIGNEY, Librairie Aux vents des mots, Gardanne

Connexion requise