Washington Black

La captivante odyssée aérienne et maritime d'un jeune esclave en fuite, épris de science, qui parcourt le monde à la recherche de sa liberté. Ingénieuse fusion entre Colson Whitehead et Jules Verne, le roman d'Esi Edugyan, finaliste du Man Booker Prize, renouvelle avec bonheur le roman d'aventures.

Par SARAH GASTEL, Librairie Terre des livres, Lyon

Sueur, labeur, peur. Sujétion et privation. Depuis qu'il est haut comme trois pommes, le jeune Washington Black débroussaille la canne à sucre, en compagnie d'autres esclaves, dans les champs de la Faith Plantation, à la Barbade. Captif d'un système institutionnalisé, où la violence et le profit sont rois, Wash, considéré comme un bien par le Code noir, grandit sous la protection de Big Kit, dont les histoires merveilleuses peinent à adoucir le quotidien. Le destin du jeune homme semble tout tracé dans cet univers qui s'assombrit davantage avec l'arrivée d'un nouveau maître. Mais c'est sans compter l'irruption de Titch, scientifique anglais et frère du propriétaire, qui va changer sa vie à jamais. Après avoir été choisi par ce dernier pour devenir son assistant dans ses entreprises expérimentales, le jeune esclave de onze ans se voit libéré des brutalités des travaux agricoles. Très vite, Wash développe une curiosité d'esprit et un talent inné pour le dessin. Il devient une sorte de compagnon pour cet inventeur et l'assiste dans la création d'une machine volante, «°Le Fendeur-de-nuages ». C'est le commencement d'une folle équipée picaresque pour cet « enfant des tropiques » élevé dans les chaînes. De la Virginie jusqu'au pôle Nord, en voyageant à travers des contrées de chaleur, de vent et de neige, il cherche un refuge où se sentir à sa place, libre. Dans ce siècle de découvertes, Wash élargira ses horizons, aiguillonné par son intelligence et son imagination. Avec ce roman fascinant qui interroge avec nuances les relations de domination et la responsabilité de la liberté individuelle, Esi Edugyan rebat les cartes de l'Histoire et s'affranchit habilement des récits traditionnels sur l'esclavage. En insufflant à son récit des atours extraordinaires qui distordent le réalisme, elle fabrique un itinéraire exceptionnel à son héros. Wash est une force vive qui se fraie un chemin dans les réalités complexes de la vie et qui cherche à comprendre les puissances et les systèmes qui l'ont construit. Washington Black est également un très beau récit sur l'enfance, époque d'émerveillements et de beautés insoupçonnées que les adultes oublient. Ce n'est pas le cas de l'écrivain qui comble nos imaginaires enfantins avec cette réécriture malicieuse des romans d'aventures°: « “Tu auras une grande vie, petit”, murmura-t-elle. “Une vie de nombreuses rivières.” Puis elle cracha dans ma main et me referma le poing. “Et voilà ta première rivière”, dit-elle en se mettant à rire. »

Lu et conseillé par :

  • Libraire à . Isabelle THEILLET
  • Librairie L'infinie Comédie à Bourg-la-Reine Anne-Sophie ROUVELOUX
  • Librairie Masséna à Nice Valérie OHANIAN
  • Librairie L'Arbre à mots à Rochefort Valérie SCHOPP
  • Librairie Terre des livres à Lyon Sarah GASTEL
  • Librairie Jonas à Paris Audrey ANDRIOT