Un reporter au cœur de la Libération

Par FLORIE PONSIN, Librairie Sauramps-en-Cévennes, Alès

Rare correspondant francophone autorisé à débarquer avec les troupes alliées sur les plages de Normandie et témoin privilégié de l’un des plus grands événements de l’Histoire de l’humanité, Marcel Ouimet, Canadien français, adressa de nombreuses lettres à ses proches d’avril 1944 à juillet 1945. Par chance, ses filles ayant conservé cette précieuse correspondance, celle-ci nous revient aujourd’hui intacte et complète. L’amour de Ouimet pour la France et sa culture, comme les questionnements sur l’avenir de l’Europe, servent de fil rouge à son récit : la fébrilité et l’incertitude, dans l’attente du débarquement qui avait été tenu secret jusqu’au bout, l’accueil des « libérés », la traque des troupes nazies, le procès de Pétain. Jean-Baptiste Pattier nous offre ici un des plus forts témoignages sur la fin de la Seconde Guerre mondiale, vivant, émouvant, poignant, et un très bel hommage à un homme d’exception, pionnier des reporters de guerre.

Lu et conseillé par :

  • Établissement scolaire IUT François Rabelais à Tours Laurence BEHOCARAY