La Cage dorée

Pour la première fois, Camilla Läckberg quitte Fjällbäcka et son personnage Erica Falck. Elle nous présente Faye, une femme qui va s'évader de sa « cage dorée » d'une manière qu'on n'est pas prêt d'oublier.

Par FRÉDÉRIQUE FRANCO, Librairie Le Goût des mots, Mortagne-au-Perche

Faye est mariée à Jack, un homme beau, reconnu dans les hautes sphères de la société suédoise et qui a réussi professionnellement. Ils ont ensemble une petite fille de 4 ans et vivent dans une somptueuse maison. Faye est très amoureuse de Jack, elle a même sacrifié beaucoup de sa vie pour lui. Elle a abandonné de brillantes études pour lui permettre de créer son entreprise, contribuant largement à son succès, mais sans pour autant recevoir aucune reconnaissance en retour. De son côté, Jack s'avère être pour le moins détestable. Il ne montre plus aucune affection pour son épouse et leur fille, passe son temps à travailler, regarder des vidéos porno sur internet et tromper Faye. Malgré tout cela, Faye semble profondément attachée à lui (ce qui a le don d'agacer le lecteur) et elle fait tout pour s'adapter à ses moindres désirs. Quand Jack finit par la quitter pour une femme plus jeune et plus belle, Faye va nous révéler une autre face de sa personnalité, et c'est là que le lecteur commence à jubiler ! Non seulement son mari la quitte, mais il ne lui laisse rien de leur fortune commune. Passée une courte période de tristesse et d'abattement, Faye va développer une minutieuse stratégie, une mécanique bien huilée pour se venger. Il se trouve que Faye s'appelle en réalité Mathilde. Un prénom qu'elle a souhaité abandonner pour laisser son passé douloureux définitivement derrière elle. Mais ce passé va se rappeler à elle, et lui permettre de faire preuve non seulement de résilience mais aussi d'une monstrueuse imagination. On découvre alors combien il va être dangereux pour Jack d'avoir sous-estimé son épouse. La Cage dorée est un thriller psychologique redoutablement efficace, au suspense intense jusqu'aux révélations finales, y compris celle de la toute dernière ligne !