La Danse du temps

Comment présenter cette auteure que j’aime tant ? Lire un roman d’Anne Tyler, c’est comme regarder un épisode de Desperate Housewives : tout paraît lisse en surface, mais en dessous, ça grince sérieusement.

Par MARIE-LAURE TUROCHE, Librairie Coiffard, Nantes

L’année dernière, Anne Tyler nous avait séduits avec Vinegar Girl (Phébus) qui était la réécriture de La Mégère apprivoisée de Shakespeare. Ce roman est plus personnel comme le prouve la note de l’auteure en préambule. Très clairement, elle a prêté ses traits de caractère à l’héroïne principale. Comme Anne Tyler, Willa a hérité de la gentillesse (qui est presque une faiblesse) de son père. Sa mère, en revanche, possède un tempérament assez explosif. Anne et Willa ont cette même révélation lorsqu’elles sont petites : « […] j’avais dans l’idée que la mise en évidence de tels traits de caractère dépendait peut-être aussi des gens avec lesquels nous partagions notre vie. En d’autres termes, si je voulais être patiente, je devais éviter d’épouser une personne qui le soit aussi. » Et c’est cette décision qui va déterminer toute la vie de Willa, ses choix et les relations qu’elle entretiendra avec ses proches. La première partie du roman découpe la vie de Willa en tranche de dix ans : de son enfance à son premier mariage jusqu’à ses 60 ans. La deuxième partie est assez surprenante et contrairement à la première, le temps est resserré sur quelques semaines. Willa reçoit un coup de téléphone d’une femme qui lui demande de venir à Baltimore (et lorsque l’on connaît Anne Tyler, on sait que cette ville est très significative) pour s’occuper de la fille d’une certaine Denise. Qui est Denise ? Apparemment, il s’agirait de l’ancienne compagne de son fils. Malgré des liens qui n’existent plus, Willa décide de prendre l’avion pour Baltimore, accompagnée de son second mari qui ne comprend plus rien à sa femme. Sans le savoir, elle va prendre la meilleure décision de sa vie car, pour la première fois, elle va agir selon son envie et ne pas chercher à satisfaire autrui. Un magnifique portrait de femme à la fois tendre et subtil.

Lu et conseillé par :

  • Librairie Coiffard à Nantes Marie-Laure TUROCHE