Le Journal de ma disparition

Par ISABELLE AUROUSSEAU-COURIOL, Librairie de Paris, Saint-Étienne

Malin, jeune policière, revient à Ormberg, sa ville natale. Elle est entourée de policiers confirmés : un couple, Hanne et Peter, et leur collègue, Manfred. La brigade de Stockholm les envoie pour tenter de résoudre un meurtre survenu dix ans plus tôt, celui d’une fillette. C’était précisément Malin qui, adolescente, avait fait la macabre découverte des restes de l’enfant. Ormberg est aujourd’hui économiquement sinistrée et l’une des anciennes usines abrite des demandeurs d’asile. Tout se complique quand Peter et Hanne disparaissent. Cette dernière est retrouvée mais le carnet à qui elle confiait ses réflexions est perdu. Il lui permettait, avec la complicité de Peter, de cacher le début de sa maladie d’Alzheimer. Enfin, le corps d’une femme a été retrouvé au même endroit que celui de la fillette. Malin se retrouve confrontée à de multiples questions et les mystères d’hier risquent bel et bien de bouleverser sa vie.

Lu et conseillé par :

  • Librairie de Paris à Saint-Étienne Isabelle AUROUSSEAU-COURIOL