Avalanche hôtel

Niko Tackian explore pour nous les méandres et la complexité de la mémoire humaine dans ce roman policier au tempo déjanté, comportant moult rebondissements et fort bien documenté. Vous tremblerez et pas seulement de froid. En effet : « retrouver sa mémoire avait un prix et il était prêt à le payer ».

Par LIONEL DAUBIGNEY, Librairie Aux vents des mots, Gardanne

Il « était allongé, nu, sur une mosaïque de carrelage vert et blanc. Un filet de sang coulait le long de sa tempe gauche ». Après quelques instants, il comprend qu’il a dû tomber en sortant de sa baignoire. Il a perdu la mémoire, ne se rappelle plus de son nom, ne reconnaît pas son visage dans la glace. Rapidement, plusieurs indices lui permettent d’établir qu’il se nomme Joshua Auberson, qu’il est agent de sécurité à l’Avalanche Hôtel, dans les Alpes suisses et qu’il mène une enquête sur la disparition d’une jeune cliente de l’établissement. Nous sommes en janvier 1980. Néanmoins, son état reste fébrile et il a « une petite voix dans sa tête ». Mais surtout, quelque chose le perturbe, quelque chose qu’il a vu ou entendu et qui ne colle pas avec la reconstruction de sa mémoire. Convaincu que le barman de l’hôtel peut l’éclairer, il accepte de le suivre hors de l’hôtel. Les deux hommes se retrouvent pris dans une tempête de neige, dans un froid glacial. Le barman le quitte sur des paroles énigmatiques et Joshua s’évanouit. Nouveau réveil, cette fois-ci dans une chambre d’hôpital. Nous sommes en 2018 et il apprend qu’il est lieutenant de police et qu’il vient d’être victime d’une avalanche et sauvé in-extremis, après avoir passé quelques heures ensevelis en légère hypothermie – ce qui explique, sans doute, son « cauchemar ». À sa sortie de l’hôpital, quelques jours plus tard, sa mémoire n’est toujours pas revenue et impossible « de faire disparaître la sensation de vide qui lui glaçait le sang. Rester immobile (…) lui rappelait les quelques heures durant lesquelles une masse compacte de neige s’était compressée contre la moindre parcelle de son corps jusqu’à lui griller les rétines et ralentir les synapses de son cerveau. » Il reprend l’enquête sur laquelle il travaillait avant son accident : une jeune femme retrouvée morte par des vacanciers, sans aucun papier, ne correspondant à aucune des disparitions enregistrées : l’inconnue de Naye. Et sa première avancée dans cette enquête va le replonger au cœur de son cauchemar. C’est dans les paysages somptueux des Alpes suisses, aux alentours de Montreux, avec ses trains à crémaillère et ses vues époustouflantes sur le lac Léman que Niko Tackian nous entraîne avec cet excellent thriller au rythme haletant qui nous engloutit dès la première page. Avec un art consommé, une grande maîtrise du suspense et des codes du roman noir à tiroirs, il joue avec nos peurs les plus secrètes pour nous faire savourer le grand frisson.

Lu et conseillé par :

  • Librairie Privat à Toulouse Audrey DUBREUIL
  • Librairie Thuard à Le Mans Maëlle PENAUD
  • Librairie Page et Plume à Limoges Aurélie JANSSENS
  • Librairie Majuscule-Birmann à Thonon-les-Bains Marc RAUSCHER
  • Librairie Aux vents des mots à Gardanne Lionel DAUBIGNEY
  • Librairie Gibert Jeune à Paris Béatrice LEROUX
  • Librairie Le Bateau Blanc à Brignoles Fabien FRAIN
  • Librairie Pleine lune à Tassin-la-demi-lune Maritsa BOGHOSSIAN
  • Librairie Passerelles à Vienne Murielle GOBERT
  • Bibliothèque/Médiathèque BIBLIOTHEQUE MUNICIPALE DE SENLIS à Senlis Fabienne VIGIER